Défense & Valorisation de l'Ecole

Dans le cadre du projet de la préhension partielle du campus de l’école pour la ZAC village olympique, l’association est fortement mobilisée et utilise toute son influence pour garantir l’intégrité du campus de Supméca !

Le campus de notre école est aujourd'hui menacé par le projet immobilier post-JOP : ce projet prévoit de diviser le campus et deux parties, de manière définitive.

Depuis plus de 10 ans, le campus de Supméca situé, à l’origine dans l’enceinte du bâtiment historique a multiplié sa superficie par 1.5. Sur la nouvelle parcelle, un bâtiment de 2 étages a tout d’abord été construit pour répondre à l’accroissement de la taille des promotions, suivi par la construction d’une cantine. Un espace convivial a été créé devant ces bâtiments. L'ensemble est sécurisé car clos sur tout son périmètre.

C’EST CE CAMPUS QUE LE PROJET IMMOBILIER POST JEUX OLYMPIQUES VEUT COUPER EN DEUX, en rendant publique, de façon définitive, la rue qui sépare le bâtiment historique de la nouvelle parcelle.

Un acte d’expropriation a été reçu par le rectorat. Le projet prévoit la construction d’un bâtiment de logements financé et d’un bâtiment d’enseignement, « en compensation », non financé à ce jour.


D’autre part, la résidence Pierre Azou qui permet de loger 97 étudiants sélectionnés sur critères sociaux à des tarifs inégalés en Ile de France va être détruite courant 2020 pour être remplacée par un immeuble de bureaux !!Aucune solution acceptable de relogement n’a été proposée à ce jour.

Depuis plus d’un an, l’école suit le dossier de près mais rien n’aboutissant les personnels et les étudiants ont créé un collectif (Collectif JOP2024). Ce collectif mène des actions auprès des médias pour faire connaitre la situation de Supméca au plus grand nombre.

(L’article de l’AFP du 14/06/2019 - https://www.afp.com/fr/infos/335/paris-2024-en-seine-saint-denis-il-faut-plier-bagages-pour-faire-place-nette-au-village-olympique-doc-1hi1c01 - a été repris, en intégralité, par de nombreux médias : Le Point, L’Express, France Soir, Libération,… ainsi que par RFI en Anglais - http://en.rfi.fr/contenu/20190614-paris-suburb-residents-brace-olympic-village-upheaval - et des médias étrangers en Belgique, Luxembourg et Asie).

 

AIDEZ LE COLLECTIF JOP2024 A DEFENDRE NOTRE ECOLE EN SIGNANT LA PETITION !

http://chng.it/QbtxmR9Vyf

 Supméca Alumni soutient les Jeux Olympiques et Paralympiques mais s'oppose à la division définitive du campus de Supméca après 2024 au profit du projet immobilier post-JOP

 
Supméca est une école publique qui forme depuis 70 ans des ingénieurs de référence dans le domaine de la mécanique. Aujourd'hui membre du groupe ISAE, Supméca fournit à la filière aéronautique française des ingénieurs de qualité...

Si l'école est en danger, c'est donc toute une filière qui est concernée !
 
Màj : 19/06/2016