Carnet

Repas noel 1975. Au centre Michel Stasi
Vue 495 fois
19 octobre 2023
Michel STASI (CESTI, 1961)

Décès - Hommage à Michel Stasi

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition à l’âge de 87 ans de Michel STASI, enseignant chercheur à l’ISAE-Supméca, qui a été un des pères fondateur de l’école, l’ISMCM-CESTI à l’époque (CESTI formation généraliste crée en 1956, et ISMCM  formation de  Spécialisation créé en 1948  qui deviendront l'actuel ISAE-Supméca).  

Après une scolarité à l’Ecole Nationale Professionnelle de Voiron (Isère) il est diplômé  Ingénieur du CESTI en 1961 et ingénieur ISMCM en 1962. Lors du départ de Pierre Sorin, directeur des laboratoires de l’établissement et connu dans le monde scientifique par le célèbre « pendule de Le Rolland-Sorin », il a accepté la direction du Laboratoire de physique des matériaux à la fin des années 60. Il a effectué toute sa carrière à l’ISAE-Supméca où il a connu l’ensemble des directeurs de l’établissement jusqu’au début des années 2000 :L’Ingénieur Général Pierre Nicolau (1948-1961), Pierre Lemaresquier (1961-1972), Pierre Azou(1972-1989), Henri Veysseyre (1990-2000). Michel Stasi  était un grand spécialiste des matériaux et de la métallurgie et avait la charge de cet enseignement dans l’établissement. Après avoir soutenu sa thèse de doctorat dans les années 1980, il oriente ses activités vers le contrôle non destructif. Parallèlement à son enseignement il avait un savoir-faire spécialisé, lui et son laboratoire, dans l’expertise des structures défaillantes où son niveau en a fait un consultant apprécié et reconnu lors expertises judiciaires, en particulier dans les secteurs automobile, naval et ferroviaire.      

Michel Stasi avait un caractère entier et tenace, c’était un homme intègre qui  souffrait difficilement les compromissions et qui le faisait savoir. Ceci lui a sans doute valu quelques déboires aux niveaux relationnel, hiérarchique et professionnel. C’était une personne très soucieuse du fonctionnement de l’établissement et des étudiants qui lui étaient confiés : pendant une décennie il a assuré, avec 2 autres collègues, le recrutement des étudiants en formation spécialisée (ISMCM), le critère choisi étant la compétence scientifique. Outre ses activités purement scientifiques Il collaborait aux travaux de diverses associations : le secrétariat de son laboratoire a par exemple accueilli et managé l’association des anciens élèves pendant plusieurs années.

En conclusion Michel Stasi a été un des piliers du fonctionnement et du développement de l’ISAE-Supméca.

A  sa fille Laure, nous adressons nos plus sincères condoléances.

Promotion CESTI 1988 -Au premier rang de gauche à droite : M. Prieur, Jean Tuong Vinh, Michel Stasi, Geneviève Inglebert, Jean Blouet, Max Roche



1 Commentaire

Michel MIRJOL (CESTI, 1971)
Il y a 4 mois
Un grand monsieur qui a beaucoup apporté à Supméca, et dont la voix tonitruante doit encore résonner dans les couloirs de Saint-Ouen !
RIP

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce